Des retenus en CRA, en grève de la faim.

EN GRÉVE POUR FAIRE CONNAITRE LEURS CONDITIONS DE RÉTENTION

J’ai surligné certains passages, relativement à l’expulsion et notamment aux « vols cachés », car on y retrouve tous les « ingrédients » de la façon dont M. Sosthène YENGO a été expulsé. (M. YENGO dont nous nous sommes fait l’écho au C.D.S. Paris, notamment par le biais de cette pétition : http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article55921)

Il était déterminé à refuser son embarquement, et … il a tout de même été expulsé, avec un compatriote, dès la 1ère tentative de la Préfecture. (A 2, ils étaient « encadrés » par 6 policiers …)

Il faut lire l’article en entier, et notamment le témoignage du jeune soudanais : https://www.streetpress.com/sujet/1547046821-sans-papier-soudanais-accuse-police-torture

Il y a aussi possibilité de suivre de plus près ce qui se passe en CRA grâce à ce site : https://abaslescra.noblogs.org/post/category/temoignages/

Et puis surtout, les retenus qui sont en grève de la faim le font pour que ce qui se passe dans les CRA soit connu

Marie-O MOUGIN

Aujourd’hui 18 janvier, un groupe de retenus du centre de rétention de Mesnil Amelot (au CRA3) ont décidé d’écrire un communiqué dénonçant la situation qu’ils vivent. Nous soulignons ci-dessous quelques passages, relativement à l’expulsion et notamment aux « vols cachés »

« On t’attache comme un animal ici quand on te renvoi »
« Mais le plus important c’est les vols cachés. »
« Les vols cachés ici, c’est un vrai problème : on t’attache, parfois on te casque. »
« C’est au niveau de l’État, du juge et des procs qu’on veut nous renvoyer. Ils s’en foutent de nous. Ils nous ramènent direct ici et on oublie ton histoire.
Les avocats commis d’office ne font pas leur boulot. Les juges te disent juste “prolongé”!
Le juge est toujours du côté du préfet. »
« On demande La fin des vols cachés »