SURENCHÈRES DU SÉNAT

Logo CimadeNous reproduisons ici le texte du communiqué de presse de La CIMADE du 5 octobre 2015, suite aux surenchères du Sénat pour réduire les droits des étrangers.

Alors que l’actualité aurait dû pousser la France à réinventer une politique d’hospitalité, la peur de l’autre, l’obsession du contrôle, de l’enfermement et des expulsions continuent de guider les décideurs. Il est temps de changer de regard sur les personnes migrantes.