CERCLE DE MARS 2015

« Une réussite » selon les participants
> une bonne participation ; un ensemble impressionnant et émouvant, en particulier grâce à la banderole, déployée (et encore pas sur toute sa longueur)
en diagonale SO-NE de la place de la Mairie ; le vent qui la soulevait a conduit à aligner des personnes sur les bords ce qui a renforcé l’impact ; il aurait sans doute été possible de la mettre encore plus en valeur :

Banderole avec 17306 noms de migrants morts en entrant dans l'UE

Banderole avec 17306 noms de migrants morts en entrant dans l’UE

Banderole avec 17306 noms de migrants morts en entrant dans l’UE> beaucoup de tracts distribués, une grosse mobilisation du CCFD.
; la banderole a rempli son office : interpellation, information… beaucoup de remarques ou de questions :
« il n’y a pas que des Africains, mais des gens de tous pays », « il n’y a pas que des noyés, mais des abattus et des suicidés »

Banderole avec 17306 noms de migrants morts en entrant dans l'UE

Banderole avec 17306 noms de migrants morts en entrant dans l’UE

;son franchissement a été source d’hésitations… et pour certain(e)s d’un élan et d’un bond par-dessus ! par ailleurs certains termes anglais restent inexpliqués, il faudrait un lexique d’accompagnement (à suggérer) ;

Cercle de silence de mars 2015

Cercle de silence de mars 2015

; une certaine « gymnastique » était nécessaire pour faire le lien entre l’objectif du Cercle la fermeture des centres de rétention, et les morts de la banderole ; l’argument principal est :« ce sont les compagnons de ces morts qu’on retrouve dans les CRA ; c’est la même inhumanité qui se manifeste face aux conditions de vie des migrants »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *