Accueil à NANTES

Oui, l’accueil inconditionnel est encore possible en France !

Photo Ouest-France

Jeudi 20 septembre 2018, suite à la décision du tribunal administratif de Nantes, 698 personnes étrangères qui vivaient square Daviais depuis plusieurs mois ont été mises à l’abri par la ville dans cinq gymnases. Elles seront par la suite orientées vers des lieux plus confortables. La justice a par ailleurs rappelé à l’État ses responsabilités.

Voir l’intégralité de cet article de la lettre de la Cimade (Bretagne-Pays de Loire) du 21 septembre, ainsi que les autres actualités de la région

lire