Comment peut on EN MÊME TEMPS

« Certains héros, chez nous, deviennent Français par le sang versé, mais on devient aussi Français par la langue parlée, par la langue aimée, travaillée, ouvragée, célébrée, aussi Français que Kessel et Gary, qu’Apollinaire et Ionesco aussi Français qu’Aznavour »

Nous dit le Président Macron,lors de la cérémonie d’adieu au chanteur Aznavour, en nous rappelant tout ce que « l’exil supposait d’oubli et de déchirement » .

Mais comment peut-on louanger les émigrés des siècles passés devenus Français, alors qu’en même temps, ce même Président, refuse de donner aujourd’hui à l’Aquarius un pavillon lui permettant de remplir sa mission de « sauver » ceux qui fuient la Libye et la misère. Tous ceux qui aimeraient recevoir la protection de la France, aujourd’hui, pour demain enrichir la France par l’apport de leur travail, de leur culture… , ne peuvent ni fuir, ni même demander l’asile en France.

Merci à l’Aquarius qui sauve l’honneur de la France en permettant à des femmes, des hommes et des enfants de ne pas mourir et d’espérer.

Eric Vergniol