114ème CERCLE DE SILENCE de COLMAR

le mercredi 30 septembre

               Lors de la dernière réunion mensuelle du collectif « Comprendre les migrations – Cercle de silence » , la décision a été prise de ne plus organiser systématiquement un rassemblement mensuel. En effet, une participation en forte baisse les deux dernières années et un non renouvellement des générations n’engagent plus à réunir un tout petit cercle tous les mois.
Quel impact sur le public colmarien ?

Après 10 ans d’existence, le cercle du 30 septembre 2018, 114ème cercle colmarien, fut donc le dernier sous cette forme. Cependant, le collectif continue ses activités et proposera aux personnes intéressées et au public colmarien, tout au long de l’année, des actions spécifiques et diverses pour un accueil digne des migrants et des sans-papiers.

Bien cordialement

 

Pour le collectif  Anita CAILLOU

110ème CERCLE DE SILENCE de COLMAR

mercredi 30 mai, de 18h à 19h, près du musée Unterlinden

APPEL à participer à tous ceux qui veulent
respecter la dignité humaine
des étrangers sans titre de séjour
Venez nombreux à cette manifestation.
Même pour quelques instants. Invitez vos amis.

Loi Asile et Immigration : Un texte qui reste dangereux
pour les migrants et les demandeurs d’asile.

Après une longue semaine de débats à l’Assemblée nationale, la majorité présidentielle a adopté dans la nuit du 22 au 23 avril 2018 le projet de loi Asile et Immigration, sans qu’aucune disposition ne vienne atténuer la dangerosité de ce texte.
Les parlementaires estiment avoir « rééquilibré » le texte grâce à quelques amendements. Mais cela ne change en rien la philosophie générale du projet et n’atténue pas pour les personnes migrantes les effets délétères des mesures les plus répressives.
Les associations vont continuer la mobilisation et alerter les sénatrices et les sénateurs des dangers de cette loi, même si, au vu de la composition du Sénat et de la détermination du gouvernement, il n’y a pas d’illusions à se faire.

Voir en pièce jointe, le texte d’une analyse synthétique de la loi par la Cimade.

107e CERCLE DE SILENCE DE COLMAR

mardi 30 janvier 2018 de 17 à 18 h Pl des Martyrs de la résistance

APPEL à participer à tous ceux qui veulent
respecter la dignité humaine
des étrangers sans titre de séjour

 

       Entendez-nous Monsieur le Président !

               Le 27 juillet Emmanuel Macron a déclaré : « Je ne veux plus avoir, d’ici la fin de l’année, des femmes et des hommes qui vivent dans les bois, dans les rues, perdus. C’est une question de dignité, c’est une question d’humanité et d’efficacité ».

               Nous sommes au début de l’année 2018 et des centaines, des milliers d’exilés vivent et dorment encore dans les rues et dans les bois. Parce qu’il n’y a pas assez d’abris pour eux et aussi parce que les pouvoirs publics ne veulent pas les accueillir en France.

             Où est la dignité ? Quand des exilés sont harcelés par les forces de l’ordre qui détruisent leurs abris et leurs couvertures, aggravant les situations de souffrance et d’errance.
Où est l’humanité ? Quand des centres d’hébergement d’urgence sont transformés en lieux de fichage et de triage entre ceux qui seraient « accueillables » et ceux qui seraient « jetables », c’est à dire voués à l’expulsion vers des pays qu’ils viennent de fuir.
Il faut cessez de taxer d’angélisme ou de naïveté les associations ou les citoyens qui se mobilisent partout en France par solidarité et qui réclament une politique digne de ce nom, une politique d’accueil à la hauteur des défis migratoires d’aujourd’hui.

Vous trouverez en pièce jointe les textes des prises de parole :

 « Prise-de-parole-106-du-30-01-2018-Pascal-Brice-OFPRA  »  L’Ofpra subit de plein fouet les failles du système européen de l’asile.

30-mai-2018-Loi-Asile-et-Immigration-Analyse-synthétique-Cimade » Message adressé par la présidente de la Cimade au Président de la République Communiqué de presse cimade.

Fermer le menu