Cercle de silence de Strasbourg

Témoignage d’une participante au cercle de Strasbourg

Je n’ai pas participé au cercle de Strasbourg ce 30 octobre. J’étais en voyage à GOZO, île faisant partie de Malte.
Toute petite île, j’y vais depuis de nombreuses années. Face à la mer, avec la Lybie que je ne vois pas mais que je sais être là au loin, je pense à tous ces morts en méditerranée . Et le constat flagrant est que l’île se peuple de plus en plus de noirs, d’Africains. Il y a 10 ans , on n’en voyait pas un seul, Et actuellement, il s’établit une vraie communauté de jeunes blacks ; tous des hommes, jeunes … ils ont leurs points de rencontre…leurs codes…. certains travaillent, je ne leur ai jamais parlé ; la prochaine fois je le ferai si j’ose.

C’est une marque très visible de la migration africaine, c’est très troublant … je ne sais pas dans quelle mesure c’est accepté par la population mais depuis 3 ans cela m’intrigue. En tout cas, niveau proportion d’immigration, on va dire que Malte reçoit bien plus de gens que la France ; (je ne sais pas dans quelle mesure ils sont légaux, mais ils sont nombreux à travailler.)
bonne fin d’année

Sylvie z, cercle de Strasbourg