Cercle de MAZAMET 03

Etats Généraux des Migrations 81, la Dépêche en parle dimanche 31 mars 2019

La Dépêche, page Mazamet du 31 mars parle des Etats Généraux des Migrations dans le Tarn, je vous invite à lire le document de synthèse que nous avons tiré de cette rencontre, en PJ.

Bonne lecture Eric Vergniol

Le document de synthèse des 2nd États Généraux des Migrations du Tarn, ce 23/02/2019, relate les discussions qui se sont tenues au cours de 9 ateliers, avec une centaine de personnes, et plus de 20 associations ou collectifs.

Les comptes-rendus de ces ateliers, retranscrits dans ce document, mettent en avant le considérable engagement citoyen pour aider à construire une France ouverte, malgré ce que veut nous faire croire le gouvernement.
Cette implication dans l’accompagnement et le soutien aux arrivants étrangers, demandeurs d’asile ou sans-papiers, se retrouve dans de nombreux domaines : social, juridique, santé, éducation, alimentaire,… Des « clés pour accueillir » seront trouvées au fil de la lecture.

Les ateliers ont permis aussi de révéler la dimension politique du soutien aux personnes en exil : malgré toute la volonté et l’énergie citoyenne, un accueil solidaire en France ne pourra pas se faire dignement sans un changement profond des politiques migratoires françaises et européennes. Des ateliers relatent à ce sujet les points sur lesquels il est urgent d’agir.
Mais ces rencontres font ressortir aussi de nombreux questionnements, qu’il faudra approfondir lors de prochaines rencontres : une lecture attentive donnera les pistes des prochains thèmes à aborder.
Pour toutes informations complémentaires, n’hésitez pas à nous solliciter par courriel : migrant81@riseup.net

Solidairement.Migrants Tarn

Un grand merci au Groupe.Migration du Tarn. Per35

_

Cercle de Silence MAZAMET samedi 13 février 2019

Si vous demandez pourquoi nous sommes présents sur le marché de Mazamet ?
Si vous nous demandez pourquoi un Cercle de Silence présent depuis 9 ans (13 février 2010 le 1er) ?

Nous répondons : non à la violence d’État et oui à la Déclaration Universelle des Droits des Humains.

Alors venez avec nous le samedi à 10h30 sur le marché (rue de Verdun) pour défendre la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.

Quelques exemples de ce qui est vécu chez nous, en France

Et pour ceux qui croient encore en l’humanité de cette loi, vous pouvez consulter des centaines d’autres témoignages sur le site ci-joint :
https://twitter.com/lacimade/status/1080491375030865923

Pour les participants au Cercle de Silence Eric Vergniol

_

Cercle de Silence MAZAMET samedi 12 janvier 2019

pour les Droits de l’Homme.

Rétention

Le 2 janvier 2019, la durée maximale d’enfermement en rétention des personnes étrangères a doublé. L’administration a désormais 90 jours, contre 45 auparavant, pour expulser du territoire les personnes privées de liberté dans les centres de rétention administrative (CRA). La France est déjà le pays européen qui prononce le plus de « mesures d’éloignement » (plus de 100 000 obligations de quitter le territoire par an), c’est aussi le pays européen qui enferme le plus, au mépris des droits. Ainsi, le taux d’annulation des procédures par les juges frôle les 40 % : autant de personnes enfermées illégalement par l’administration.

pas moins de 50 000 personnes subissent la privation de liberté en rétention chaque année en France ; elles sont désormais menacées de trois mois d’enfermement sans avoir commis aucun délit. Les familles avec enfants sont également concernées. Un contexte marqué par un niveau de tensions, de violences, de violations des droits que les intervenant·e·s en rétention n’avaient jamais constatées auparavant. Les traumatismes que cette violence institutionnelle implique seront considérablement amplifiés par cette nouvelle durée délétère.

Ce qui entre en vigueur le 1er janvier 2019 en matière d’asile

Morts en Méditerranée

2262 morts en mer, mare nostrum.

Affligeant la proportion de morts en Méditerranée par rapport au nombre de traversées est passée de 0.35 % en 2015 au + fort de la fameuse  » crise » à 2 % en 2018 Quand est ce que la réaction sera à la hauteur de ces milliers d’êtres humains qui meurent en Méditerranée.

L’Aquarius est désarmé et aujourd’hui, 12 janvier 2019, les bateaux qui sauvent des naufragés, ne peuvent les débarquer en Europe.

Nos vœux 2019

Le combat pour la défense des droits et la dignité des personnes exilées demandera d’autant plus de détermination cette année, que nous assistons à une dramatique dégradation des principes d’hospitalité qui doivent fonder toute société humaine. Combattre pour les droits et la dignité des personnes exilées, c’est un combat de société.

Ce sont nos vœux :

En 2019 ensemble nous combattrons, avec vous, pour les droits et la dignité des personnes exilées.

Voilà pourquoi samedi 12 janvier 2019 à 1030 nous nous nous sommes réunis rue de Verdun, au milieu du marché de Mazamet pour dénoncer l’hypocrisie de notre État et de l’UE qui refusent d’appliquer la Charte des Droits des humains, femmes, hommes, et enfants.

pour les participants au CdS Eric Vergniol

Vous êtes tous invités mercredi 23 lanvier à 20h30 au Rond Point de Labruguière pour voir le film Libre de Toesca, qui parle de l’accueil de réfugiés par un paysan français, à la frontière italienne.

Et vous pouvez aussi consulter le dossier sur les MNA (mineurs non-accompagnés) sur les jeunes en danger dans notre France.

Documents et images : La Cimade

_

Cercle de Silence MAZAMET le 8 décembre 2018

Pour les Droits de tous les humains, y compris en CRA.

Nous vous invitons au Cercle de Silence pour dénoncer l’inhumanité de l’Europe et de la France qui refusent d’accueillir les naufragés en Méditerranée.

Dans le film Frontière 66 présenté par la Cimade à Mazamet et à Castres, il est dit que les policiers avaient des primes quand ils atteignaient leur quota de Migrants arrêtés … ce qui semblait incroyable se confirme à la lecture de la question écrite de la sénatrice Esther Benbassa au Ministre de l’Intérieur concernant l’évaluation des sous-Préfets (cf P.J.).

Autre chose inacceptable : l’Aquarius, dont la seule mission est de sauver les naufragés en Méditerranée est bloquée à Marseille depuis 2 mois, et pendant ce temps des gens se noient sous les yeux de Frontex chargé par l’UE de protéger nos frontières. Sans oublier, aujourd’hui ces pécheurs espagnols qui ont sauvé des humains mais qui ne peuvent les débarquer ni en France, ni en Espagne … Aux dernières nouvelles Malte aurait permis le débarquement, à suivre.

Je termine par la lettre de Cédric Herrou (en PJ) « Le monde est injuste, les coupables aux mains propres se déculpabilisent avec cette devise « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde », mais la misère je la vois dans leurs yeux, ils sont la misère-même, la misère capable de tuer une partie de l’humanité le sourire aux lèvres. Votre effroyable cynisme rend l’humanité hideuse. »

Nous croyons en l’Humanité, nous croyons en la Fraternité, quelle belle devise pour fêter les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et nous savons que le Français, le peuple, sait accueillir, sait partager, sait offrir l’espoir ; voilà pourquoi samedi 8 décembre à 10h30 nous serons sur le marché de Mazamet pacifiquement.

Pour les participants au CdS Eric Vergniol

_

FRATERNITÉ

Le Conseil d’État vient de rappeler que la FRATERNITE était un des constituants de notre république, de notre constitution :

LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ

Par conséquence, il ne peut y avoir de délit de Solidarité comme le souhaitait notre Ministre de l’Intérieur, notre 1er Ministre et le Président de la République.

Comme nous le disons depuis 8 ans en Silence, en Cercle au milieu du marché de Mazamet
nous pouvons aider les Immigrés, les Sans Papiers à se nourrir, à se loger, à s’habiller à vivre, à se déplacer en France pour des raisons administratives ou personnelles. Le Conseil d’État dit qu’il est seulement interdit d’aider au franchissement de frontière.

Donc Monsieur le Ministre de l’Intérieur nous ne sommes pas des délinquants quand :
• nous accueillons
• nous nourrissons
• nous habillons
• nous hébergeons
• nous transportons
• nous partageons notre amitié
avec des personnes qui fuient la guerre, qui fuient la dictature, qui fuient les persécutions, la famine et la misère.

Ne pas oublier les phrases dites par le Président Emmanuel Macron lors de l’hommage rendu à Simone Veil, et que nous reprendrons autant que nécessaire :
« C’était le temps où des solidarités souterraines maintenaient la fraternité française. »
Ou encore
« Contre les préjugés, l’isolement, contre les démons de la résignation ou de l’indifférence. »

  • Aujourd’hui

    notre SOLIDARITE maintient la FRATERNITE française

  • Aujourd’hui

    nous luttons contre les préjugés envers les immigrés
    nous luttons contre l’indifférence et les démons de la résignation.

Voilà pourquoi samedi 14 juillet (un beau symbole) comme tous les 2èmes samedis du mois, nous serons sur le marché de Mazamet de 10h30 à 11h30, rue de Verdun, pour dire et pour faire vivre cette devise : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE

pour les participants au Cercle de Silence Eric Vergniol